La Meuse à vélo 2017

Départ demain 15 mai de Gorgier -St. Aubin à 6h25 pour Lausanne.

Puis nous prenons le TGV à 8h23 pour Dijon, la possibilité de mettre nos vélos nous a motiver à prendre cette solution.

Puis de Dijon nous prendrons un train régionale pour Langres. 

Nous avons réservés l'hôtel à Langres pour y passer la nuit.

Bien arrivé à Lausanne, les vélos sont dans le train.

Arivée à Dijon, voyage en TGV agréable , pas beaucoup de gens dans le compartiment .

Visite de la ville en attendant le train pour Langres.


Arrivée à Langres, le village se situe sur la hauteur, donc un bon entraînement pour les prochains jours.

jolie ville fortifiée , le soleil est de la partie donc la montée nous réchauffe mais le temps aussi.

Visite de la ville , ses rempart, sa tour Navare, ainsi que sa cathédrale .

Nous dormons à l'hôtel de l'Europe au centre de la ville, la chambre sur une cour extérieur donc pas de bruit normalement.

Nous avons souper dans un restaurant  le Vauban, nouveau restaurant nous y avons bien mangé

1.- Mardi 16 mai : Langres - Bourg St. Marie : 35 Km

Départ 8h30 de Langres, après avoir pris notre déjeuner au buffet. Nous sommes satisfait de ce buffet ,il n'y a rien à redire. Puis c'est le départ pour découvrir la source de la Meuse qui se situe dans le village de Pouilly en Bassagny. Nous avons aussi bien dormi et le confort était à la hauteur du prix . Nous avons eu de la peine à trouver notre chemin, nous nous sommes engagé au bord du canal de la Marne en croyant bien faire. Hélas ce n'est pas le bon plan, à ne point faire. Voici le parcours plus intéressant : Peigney ; Plesnoy; Marcilly en Bassagny; Celles en Bassagny ;Rançonnières; et Pouilly en Bassagny la source. . Le parcours est magnifique et vallonné descendre monté et redescendre. Après 40 km nous avons trouvé avec plaisir la source. Une habitante du village était heureuse de nous voir et encourage les gens à voir cette source. Après l'avoir photographié dans tous les sens , nous nous mettons en route pour Bourg St Marie qui se situe 35 km de la source. Nous avions réservé cet hôtel, car il nous permettait de poursuivre la suite de voyage au bord de la Meuse. Voici Le parcours que nous avons fait : Pouilly en Bassagny; Damartin sur Meuse; Meuse; Lécourt et Bourg Ste Marie. Ce parcours est plus roulant que la première partie, vallonné, mais moins prononcé. Normalement le parcours est de 34 km. Le temps était au beau fixe , bien assez chaud. Toutes les routes sont sur des départementales aucune piste cyclable n'est à disposition. Mais pas beaucoup de circulation, agréable et les gens sont sympa Prévoir de la nourriture et de l'eau pas de fontaines ni de restaurant ou magasins de proximité Peu de gens dans les villages, ils travaillent tous je pense. Mais beaucoup de maison à vendre. Après 35 km nous sommes installés dans cet Hôtel restaurant. Le St Martin à Bourg St Marie. Bon accueil et les chambres propres, mais très simple, salle de bain et un WC pour 62 euros. Nous prendrons le souper dans ce restaurant le village n'est pas très grand et situe au bord de la Meuse , mais deux kms de celle-ci.

2.- Bourg Ste Marie  - Vancouleurs : 72 km

2.- Bourg Ste Marie  - Vancouleurs : 72 km

Après avoir bien dormi, sans aucun bruit, nous prenons le petit déjeuner sans buffet, mais la patronne est sympa. Nous quittons les lieux vers 8h30, direction Neufchateau. Nous décidons de nous fier à mon GPS Garmin. Après l'avoir programmé nous nous lançons à l'aventure. Rapidement nous réalisons que le parcours choisi n'est pas le plus simple, des montées nous attendent et nous visitons la campagne, des paysages de toutes beautés. Vite nous retrouvons a traverser une magnifique forêt,  mais cela monte. Puis nous pénétrons à l'intérieur, il fait bon frais, le chemin n'est pas coudronné. Puis plus de contact GPS , plus de repaire, le chemin est completement impraticable. Mais ont n'est quand même sorti de notre aventure. Le parcours proposé par le Gps nous fait passer dans la campagne et nous fait découvrir de bien joli coin. Mais je pense que les routes départementale jaune et blanche sont une alternative. Il faut signaler que le parcours n'est pas balisé. Nous sommes arrive à Neufchateau, ville bien viellote avec quelques monuments à visiter, sinon sans grande importance. Après une visite à l'office du tourisme nous prenons la direction de Vancouleurs à 30 kms. A partir de Neufchateau le balissage est présent, donc les panneaux sont de couleur vert et inscris Nord. Le parcours nous évite les grands   axes, nous suivons la Meuse, mais pas toujours aussi près que souhaité. Nous sommes arrivés à bon port dans l'hôtel Lorn'n est  un refuge pour les marcheurs de compostel.

3.- Vaucouleurs - Verdun : 87 km.

Après un petit-déjeuner moyen, nous partons vers 8h30 comme d'habitude. Le temps n'est pas au beau, il pleut de petites goûtes mais cela ne nous gêne pas. Bien habillé et après avoir chargé les vélos,départ pour Commercy à 20 kms. A Commercy nous trouvons une de halage neuf, mais seulement 4 à 5 km, puis retour sur la départementale. Le temps s'améliore , à part une bonne petite averse, riendegrave.Le temps s'est amélioré durant la journée.

 
UVoici le parcours de la première partie de la journée:Vaucouleurs,Ugny-sur-Meuse,StGermain-sur-Meuzse,Void-Vacxon,Sorcy-St.Martin,Ville-issey,Euvile,Comercy.
Puis nous poursuivons notre parcours au bord de la Meuse, que nous ne voyons pas toujours. Le temps nous permet de poursuivre jusqu'à Saint-Mihiel, nous pique-niquons sur un banc, température agréable. Puis nous cherchons un hôtel pour dormir, rien à l'horizon et bien difficile de trouver quelque chose entre St.Mihiel et Verdun. Plus à l'intérieur des terres certainement plus facile. Donc nous prenons la décision de partir pour Verdun. Nous avons réservé à l'hôtel La Colombe avec petit déjeuner.
Le parcours est plus rapide pas de montées surprises, mais le paysage reste modeste, nous roulons sur une départementale pas beaucoup de circulation. Arrivée sur Verdun avec petite montée sympa pour terminer la journée. Nous trouvons facilement notre hôtel, chambre agréable avec Wc et douche à 52 euros sans déjeuner.

4.- Verdun - Dun-sur-Meuse : 40 km. 

Aujourd'hui le temps n'est pas à la fête , il pleut et cela ne nous encourage pas à rouler. Donc visite de Verdun. Après le petit-déjeuner servi en buffet, simplemais bon. Nous visitons en premier le centre mondial de la paix, qui présente trois expositions, en premier l'histoire de la première guerre mondiale et les années 33 la montée en puissance d'Hitler.Puis la construction de l'Europe à nos jours et une exposition d'affiche et de dessin publicitaire. Puis visite de la citadelle, rétrospective de la deuxième guerre mondiale , la résistance deVerdun. La Citadelle se visite sur réservation, cela en faut la peine, mais prévoir à l'avance. Nous ne pensions pas rouler aujourd'hui en raison du temps qui ne s'améliore pas et pourtant après avoir mangé nous constatons une petite amélioration, donc départ vers 14h00 sur Dun sur la Meuse. Le parcours est légèrement plus vallonnée que celle de jeudi, mais rien de méchant. Nous avons réservé un petit hôtel : le râle des genets. Ce soir nous avons mangé dans un restaurant du village que je recommande à tous ceux qui passeraient dans le coin. Ce Resto ce nomme les Colimençarts, ont y mange de la qualité et la présentation de classe.

5.- Dun sur la Meuse - Charleville-Mézières. : 84 Km.

 Après une nuit plutôt moyen , pas de fenêtre qui s'ouvre, climatisation, nous n'aimons pas le bruit, donc pas allumer. Petit-déjeuner buffet appréciable, bon pain et salade de fruit, non rien à redire. Les patrons très sympa. Nous quittons sous des nuages, mais pas de pluie, il fait relativement froid, nous nous habillons en conséquence. Direction Doulcon, Sassey-sur-Meuse, Salmory et Ville franche, Wiseppe, Laneuzville-sur-Meuse, Cesse, Luzy St Martin, Létanne,Villemontry, Mouzon, Villers devant Mouzon, Remil-Aillicourt. C'est la que nous prenons notre pic-nique au bord d'un étang. 

 
Depuis Remily-Allicourt nous trouvons avec plaisir la piste pour vélo flambant neuve, ce qui nous fait bien plaisir. Ainsi nous poursuivions notre voyage sur le bord du canal et non plus sur les départementale. Nous n'allons plus traverser les villages, mais le paysage sera certes bien différents, mais nous allons pouvoir mieux rouler. Donc la première partie nous traversons la campagne avec les champs de maïs en devenir, du Golza et de céréales. Direction Sedan, nous y arrivons vers deux heures, nous souhaitons rendre visite à l'office du tourisme pour la suite, n'ayant plus de carte a disposition. Hélas, c'est samedi et en plus fête médiévales au château. Nous décidons malgré tous de poursuivre notre chemin sur Charleville-Mezières. 
 
Le parcours se situe au bord du canal de la Meuse, bonne condition de circulation et nous commençons à rencontrer des cyclistes qui profitent de bonne condition. 
Nous avions réservé dans l'après-midi un hôtel à  Charleville-Mezières, Hôtel de La Meuse, rue de l'Epargne 9, bon accueil et la chambre est sympa, avec toilette et douche.

6.- Charleville-Mézières-Dinan : 94 km 

Après une nuit bienfaisante malgré un lit pas très confortable, nous prenons s le petit-déjeuner à la française, simple, mais sans buffet. Départ pour une journée avec le soleil, destination Dinan. Nous avons pris contact avec ma soeur qui habite Nivellees en Belgique pour nous rencontrer sur Dinan. Donc pas de possibilité de modifier notre parcours. La piste cyclable retrouvé nous filons sans grandes difficultés pour avaler 94 km.
Magnifique parcours au bord du canal de la Meuse, de beau paysage et de belles couleurs, le soleil est de la partie. Le printemps étant la nous en constatons parmi les palmipèdes que nous rencontrons le long du canal. Le parcours est bien balisé et la piste magnifique. A partir de Givet les choses ce gâte, plus de piste et très mal indiqué. En fait pas de chemin cyclable jusqu'à Dinan. C'est par la départementale que nous rejoignons Dinan,. Pas trop de circulation et magnifique arrivée dans cette ville.. Pas de réservation nous devons nous contener d'un Ibis bien situé au bord de La Meuse.

7.- Dinan - Huy : 62 km

Lever vers7h00,aprèsunebonne nuit de repos, chambre avec vue sur la Meuse. Hier soir nous avons rencontre ma soeur de Belgiquequiétaitdepassage dans cette région. Nous sommes allé manger ensemble aurestaurant"lesseptMeuses", situer sur une montagne vers Dinan, De ce lieu nous pouvons contempler la Meuse àseptendroitsdifférentsMalheuresement la nature à pris le dessus. Bon moment passer avecma soeuretrmonbeau-frère. Ce matin nous décidons journée calme après les 94 km d'hier, nous pensons aller àNamur etdormirsur place.Et ce matin nous visitons la citadelle de Dinan, visiteguidée.Ainsinousapprenons l'histoire de cette région. Dinan à l'honneur d'avoir le général de Gaulle durant la guerrecommelieutenantet il futblessé durant les combats. Ainsi la ville à érigé unestatueàsonhonneur. C'est dans cette ville que naquis l'inventeur du saxophone , M. Sax.

Après cette visite , vers midi, départ pour Namur. Nous retrouvons le chemin du Ravel, piste pour vélo, ainsi nous suivons le canal jusqu'à Namur. La première partie est belle et le paysage est plaisant. Puis nous arrivons à Namur, nous contemplons la citadelle, puis nous continuons notre chemin sans nous arrêter. Ainsi nous décidons que nous avons encore de l'énergie pour poursuivre notre route. Objectif la ville de Huy à 33 km de Namur. Cette deuxième partie je la qualifierai de moyen, nous côtoyons , une zone industriel, pas moche, mais moins agréable. Le parcours d'aujourd'hui me laisse un peu perplexe, la qualité de la piste est parfois bétonnée, gravier, pavé et parfois goudronnée. On ne roule pas si vite, mais dans l'ensemble nous avons vu pire. Nous avons dans l'0après-midi réservé à l'hôtel du Fort, juste a l'entré de la ville. Le patron est très sympa et disponible, il accepte de nous faire la lessive.


8.- Huy - Masstricht : 74 Km

Bien dans cet Hôtel du Fort, nous étions côté rocher, pas un bruit,Bel chambre simple avec salle de bain et wc bien équipé. Les patrons sont super sympa aidé par leur maman, Petit-déjeuner avec un petit buffet du saler et du sucré. Puis départ pour Liège dans unpremier temps 39 km. Mais après 5 km , Christiane constate qu'elle a oublié sa sacoche de devant, donc retour pour elle à l'Hôtel. Puisnous repartons au bord du canal, nous traversons une zoneindustrielle importante. La route est bonne et bien signalée, mais parfois la traversée des villages se fait sur des pavés.

Entrée dans Liège vers 12h30, nous ne souhaitons pas nous attarder, nous traversons la zone piétonne mangé une glace et boire un verre, Puis nous décidons de poursuivre jusqu'à Maastricht. La piste est excellente pas de difficulté particulière . La aussi nous traversons une zone industrielle. Arrivée à Maastricht vers 15h30, office du tourisme qui nous trouve un hôtel pas très loin du centre. Encore une belle journée, pas trop chaude et avec un vent latéral qui ne nous a pas trop gêné. Nous allons visiter la ville et nous restaurer. Hôtel Bigarré.


9.-Maarstricht - Swalmen-Roermond : 72 Km

 
Aujourd'hui nous partons à l'aventure nous irons ou les forces nous permettrons. Après un bon déjeuner, agréable et bien , nous prenons les vélos vers 9h30 et départ pour la fin de notre voyage, voilà 9 jours que nous pédalons et les kilomètres s'additionnent de manière plaisant. Encore une belle journée se présente à nous, un temps un peu couvert avec le soleil par moment qui nous réchauffe, sinon température agréable. Il a été difficile de nous procurer des cartes précisent concernant le bord de la Meuse jusqu'à Rotterdam. La hollande pays du vélo par excellence possède énormément de piste cyclable, chaque village est relié par ses différentes pistes, donc pas nécessaire de faire une carte pour ce parcours. Par contre, il faut trouver des signalisations LF3 qui permet de suivre les pistes existantes au bord de la Meuse, ou du moins au bord du canal. Chaque piste est numérotée, cela concerne un village à l'autre ou simplement des circuits permettant un parcours en boucle.
 
Le parcours est agréable , nous traversons des villages bien propre et joliment agrémenter. Toujours difficile de ce ravitailler, plus de petits magasins. Nous avons eu de la peine à trouver la LF 3 au départ de Maastricht, prendre la direction Iseren, puis au hazard d'un contour la LF3 s'offre à nous, durant un bon moment nous suivons. A un moment donné des travaux nous empêche de poursuivre sur la LF3, même si la déviation est bien indiquée, nous ne la retrouvons pas immédiatement et c'est grâce au GPS que nous retrouvons notre chemin.
 
Partis de Maastricht, nous avons visé Echt après 40 km, puis le temps le permettant nous avons roulé jusqu'à Roermond, nous avons trouvé un hôtel à environ cinq kilomètres de cette ville. L'Hotel Asselt une ancienne porcherie transformé. Un peu isolé  à la campagne.



10.- Swalmen - Roermond - Straelen : 40 Km


 Après une bonne nuit de sommeil et un petit-déjeuner copieux,buffet de classe, nous voila de nouveau à la recherche de la piste cyclable LF3. Après avoir navigué à vue, nous la retrouvonsavecsatisfaction. Ellenousconduit par moment au bord du canal ou enpleinecampagne, traversant les villages. Nous sommes surpris de voir le nombre de maison à vendre et peu de magasin pourceravitailler, heureusementl'hôtelnous offre la possibilité de prévoir.Aujourd'huic'est l'ascension d, donc beaucoup de monde sur les pistes, ils vont tous dans le même sens, cela nous surprend.Noustraversons des forêts cequi nousrafraîchit car le tempos est denouveau au beaufixe.

 
Après 40 km, une pause s'impose pour déguster les fraises acheter quelques kilomètres avant. En reprenant mon vélo, j'avais posé mes gants sur le sac arrière, catastrophe un gant s'est pris sur la chaîne et cela m'a cassé mon dérailleur. Plus moyen de rouler, donc que faire. Beaucoup de gens passe mais personnes ce préoccupe de nous, Christianne décide de chercher de l'aide, vers la ferme que nous voyons un peu plus loin. J'attends et me demande comment nous allons sortir de cette situation, quand un homme sur son vélo, jumelles en bandoulière, s'intéresse à mon problème. Je ne parle pas un mot d'allemand ni d'anglais. Je lui montre en italien, geste bien-sûr, la casse. Il comprend et me qu'il n'habite pas très loin, en allemagne, nous ne savions que nous étions à quelques mètres de la frontière entre la Hollande et l'Allemagne.
 
Je prends contact avec Chritianne pour l'avertir que cet homme vient me chercher et ont se donne rendez-vous à la ferme. Quelques minutes plus tard ont charge le vélo dans son auto et départ chez lui où il nous propose de passer la nuit. Il dit connaître un réparateur de vélo et que demain nous irons le faire réparer. Il connaissait le patron et lui à téléphoner pour dire d'être prêt vendredi vers       9h00. Nous avons passé dans une famille accueillante et plein de simplicité. Il nous a invité à souper et mis a disposition leur chambre à coucher. 

Ce vendredi après un déjeuner sur la terrasse départ pour la réparation. Réparation possible et il me change mon dérailleur, ainsi que la chaîne qui avait ramassé un coup, après une heure de travail, facture 67 euros. Mon bon samaritain est resté durant la réparation, car il voulait, que la réparation soit bien faite. En le remerciant il me dit si cela m'arrive une fois je souhaiterai que quelqu'un vienne me secourir.       Son attitude me touche et cela reste un bel exemple de solidarité

11.- Straelen - Hellig à Nijmegen : 84 km

Aujourd'hui vendredi après la réparation, nous prenons la suite de notre voyage au bord de la Meuse que no apercevons par moment. Nous retrouvons notre piste LF3, elle nous conduit à la campagne et nous essayons de nous repérer au chiffre que nous pouvons trouver sur les poteaux. Aucune carte pour nous guider, mais des panneaux au bord des pistes nous permettent de construire notre chemin. Mais la LF ne figure sur aucun de ses panneaux, mais si nous suivons la LF3 cela signifie que nous sommes sur le chemin de la Meuse. Aujourd'hui nous sommes plus souvent au bord de la Meuse. Parti vers 10h30 de Straelen nous vison Cuijk, que nous  avions souhaiter jeudi. Comme le temps est au beau fixe, nous poursuivons notre route jusqu'à Hellig vers Nijmegen, ou nous trouvons le seul hôtel pouvant nous recevoir, Weekend de l'ascension = hôtel plein. L'hôtel s'appelle Konbanwa, tenu par des chinois. Il se situe au-dessus de Nijmegen.

12.-Helig - Hertogenbosch : 72 km

Aujourd'hui encore du beau temps, après avoir bien dormi dans notre hôtel chinois, nous avons souper chinois, c'était bon et bien présenté, nous avons déjeuné avec un excellent buffet. Puis départ  vers 9h00  pour retrouver notre Meuse. Sans carte cela devient difficile de se retrouver. Aujourd'hui journée un peu particulier, car croyant avoir é nouveau côtoyer la Meuse, nous rendons compte que c'est le Rhin que nous observons. Donc retour de vingt kilomètres en arrière pour retrouver la Meuse. Donc nous avions rouler 72 kilomètres dans un environnement superbe, mais pas ce que nous pensions faire de notre journée. Nous avons vu de beau paysage et longé des canaux entre Rhin et La Meuse, il faut signaler que la Meuse change de nom à un moment donné et devient Waal. Enfin après avoir tourné en rond , nous décidons de trouver un hôtel, impossible de trouver un hôtel disponible. Il semble qu'une fête a lieu dans la région et weekend de l'ascension un temps magnifique.

Nous continuons de chercher sur Internet quelque chose, une personne propose son aide. Nous lui expliquons que nous recherchons un hôtel, ainsi il nous informe qu'un hôtel vient d'ouvrir a quelques kilomètres. Nous nous rendons et trouvons la réceptionniste très serviable et nous informe que l'hôtel est complet. Mais propose son aide pour trouver autre chose, impossible de trouver. Donc nous décidons de prendre le train de parcourir en train le parcours que nous avions fait le matin afin de trouver un lieu pour dormir. Ainsi nous sommes ce soir à Hertogenbosch. Après 72 kilomètres nous sommes contents de pouvoir nous reposer, journée très chaude et ce soir il Fait encore bien chaud.

13.- Hertogenbosch -Barendrech : 90 km

Après une bonne nuit, malgré un orage vers 3h30, levé 7h00, petit-déjeuner 08h00 dans un hôtel simple, propre et manger sur place, car nous sommes arrivés un peu tard. Départ 9h30 avec comme objectif de ne pas se tromper de route. Recherche de la piste cyclable LF3 b, au miracle nous la prenons. Le parcours est magnifique et le temps agréable, encore une journée de beau. La Meuse dans cette région va perdre son nom et va à un moment donné rejoindre le Rhin. C'est bien dimanche et habitants commence à faire de la marche et du vélo. Le vélo est partout , il se pratique en famille, en équipe ou individuellement. En ville il est partout et tout est fait pour faciliter la mobilité, par des pistes bien marquées et les signalisations au feu pour les vélos. Les jeunes l'utilisent énormément. Il faut dire que le terrain si prête bien et les montées ne sont pénibles.

 
C'est un beau parcours au bord du canal, mais aussi à la campagne ou sur les digues. Les chemins de très bonnes qualité. L'utilisation de tableau avec chaque route numéroté est bien utile, mais il faut absolument programmer son parcours et mémoriser les numéros, les hollandais ont un programme pour cela. Nous avons fait 90 km pour atteindre la banlieue de Rotterdam, nous sommes à 10 km de Rotterdam, nous avons trouvé un hôtel dans les environs, hôtel Bastion.
Aujourd'hui nous sommes 1015 km.

14.- Barendrech - Hoek van Hollande -La Hay : 84 km

Dernier parcours de notre périple sur le chemin de la Meuse. Nous avons bien dormi, l'hôtel est bien tranquille, le petit-déjeuner servi en buffet, très généreux, rien à redire. Sur l`hôtel Bastion. Donc départ vers 8h00 pour reprendre la piste cyclable LF 12 b, introuvable pendant un moment nous tournons en rond, puis ont la retrouve et nous traversons la ville, puis le bord de la vielle Meuse, comme elle a cette endroit une zone industriel est traversée le plus rapidement possible, mais elle est longue. Tous est aménagé pour les vélos, ascenseur, escalator facilite le passage sur les voies de chemin de fers, même un tunnel sous le canal nous permets d'accéder sur la piste cyclable La banlieue de Rotterdam est immense pour en sortir il faut faire bien 15 km. Puis nous prenons la direction d e Hoek van Hollande. Ou la Meuse et le Rhin se jette dans la mer du Nord.

 
Petite halte Maassiuis, pour se désaltérer, puis départ sur Hoek van Hollande le dernier bout de chemin qui mettra une halte à notre voyage 14 jours. C'est un tronçons qui longe un canal ou le Rhin et la Meuse réunie se jette dans la mer du Nord. A Hoek van de Hollande nous avions dormi la foi où nous avions fait le Rhin. Nous décidons de nous rendre à De Haag qui ce situe à 20 km au bord de la mer. Nous trouvons un hôtel Easyhotel.com, simple, une chambre mais bien équipées.
Aujourd'hui nous avons parcourus 84 Km par un temps magnifique, 13,5 jours de soleil et une matinée de pluie.
Après 1099 km nous sommes bien content d'être en bonne forme et que tout ce soit bien déroulé, bel aventure.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Zünd Christian & Marianne (vendredi, 19 mai 2017 15:01)

    Super sympa ces commentaires et photos. Bonne suite.